logo_ujm

Elision mais inexorabilité du risque : quelle résilience face à la pollution des sols dans les territoires industriels ?

La recherche EMIR prend au sérieux la notion de résilience en la questionnant de trois points de vue : d’une part, en prenant en compte les perturbations de temporalité lente qui affectent un territoire et les réponses qui sont apportées (ou non) à ces perturbations prises dans un système d’appréhension globale des dynamiques économiques et sociales ; d’autre part, en s’intéressant à des perturbations « discrètes » qui ne font l’objet d’aucune mobilisation ou de mobilisation(s) peu lisible(s), peu efficace(s), non entendue(s) – le caractère résilient d’un territoire étant souvent déduit de modifications, de signes visibles d’adaptation à des phénomènes de crise tout aussi visibles – et, enfin, en envisageant des formes de résilience passive qui conduisent à des situations territoriales dégradées et amènent à interroger un référentiel implicite de la « bonne » réaction et/ou capacité d’action territoriale. Read More →

img_1196958214617

La résilience du concept à son opérationnalisation

Le projet de recherche RCO : La résilience, du concept à son opérationnalisation vise à comprendre dans quelle mesure le concept de résilience peut être rendu opératoire pour différents acteurs (experts et gestionnaires territoriaux) en charge de la gestion des risques.

Read More →

logo-cnrs

Accompagner le Changement vers des Territoires Résilients : Enjeux territoriaux liés aux risques émergents et à leur gestion dans le Sud-Ouest

Changements environnementaux et défi énergétique façonnent les politiques publiques et s’imposent aux territoires locaux. Les conditions de risque et de développement évoluent en conséquence. Des initiatives ancrées dans l’innovation technologique ou le changement de pratiques impliquent des transformations multiples qui redéfinissent les territoires. La réorientation potentielle du modèle de production forestière des Landes de Gascogne, suite aux tempêtes de 1999 et 2009, ainsi que la reconversion du site industriel de Lacq et les projets de stockage de CO2 en sont des cas exemplaires, terrains d’étude du programme. Read More →

logo-emse

Contribution à la Modélisation de la Résilience technique et organisationnelle du territoire face au risque Natech : du macroscopique au microscopique – Apport des sciences du danger

Les accidents technologiques ayant pour cause un aléa naturel restent somme toute assez rares. En effet, ils représentent entre 2 et 7% du total des accidents (Sengul et al., 2012; Rasmussen, 1995). Bien que rares, les conséquences de tels accidents peuvent être assez catastrophiques. Il suffit pour cela de se remémorer les images de la centrale nucléaire de Fukushima suite au tremblement de Terre Tohoku et du tsunami du 11 mars 2011. Read More →