Présentation de RDT

RDTBloc-marque_MEEM_RVB_HD

Lancé en 2003, le programme « Risque Décision Territoire – RDT » du Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer vise à développer des recherches sur les risques naturels et technologiques et à créer des liens entre chercheurs et acteurs locaux de la gestion des risques. Ses objectifs sont les suivants :

  • Mobiliser en réseau sur un territoire les équipes de recherche existantes, sur des questions scientifiques liées aux risques naturels ou industriels, dans le domaine des sciences exactes et des sciences humaines afin d’élaborer les connaissances nécessaires, mieux utiliser celles qui sont disponibles, créer des lieux de capitalisation des connaissances et favoriser la finalisation des recherches ;
  • Répondre aux questions que posent et se posent les gestionnaires des risques pour résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés. Leur apporter des éléments d’aide à la décision ; mieux associer la société civile à la gestion des risques ;
  • Etablir des synthèses nationales à partir des résultats de recherches respectant les contextes locaux et étudier les liaisons entre décisions régionales et décisions nationales ;
  • Renforcer le réseau d’experts français pour aider aux décisions au niveau national et international.

Les risques concernés par ce programme sont de diverses natures : risques naturels ou industriels liés à un événement catastrophique (inondations, sécheresses, incendies de forêts, séismes, éboulements et avalanches), risques des installations industrielles (explosions, pollutions chimiques accidentelles, marées noires, risque nucléaire), ou encore risques multiples et associés relevant de l’effet domino caractéristiques des milieux urbains entre autres (pollutions chimiques consécutives à un accident de la circulation ou à une inondation).

La notion de territoire, qui constitue l’une des originalités du programme, n’est pas un simple synonyme de local. Si cette notion désigne de façon générique un espace borné d’une frontière plus ou moins précise, trois grandes catégories de définition semblent possibles : le territoire comme espace-enveloppe d’un phénomène physique potentiel, comme dans les cas d’une avalanche ou d’une explosion (le territoire du risque) ; le territoire comme espace au sein duquel s’exercent des prérogatives et des compétences, généralement à caractère juridique (le territoire administratif, communal, départemental, etc.) ; le territoire enfin comme espace au sein duquel s’observent des activités sociales jugées plus ou moins caractéristiques d’un lieu, d’un quartier, d’une ville ou d’une région. Dans les trois cas, la nature et les limites du territoire considéré ont pu dans les projets être objets de discussion.

Le choix des projets subventionnés dans le cadre du programme RDT obéit à deux orientations principales :

– L’excellence scientifique et le caractère innovant des projets, aussi bien en matière d’objet d’étude et de questionnement, qu’en matière de modalités de la recherche et des processus de concertation ;

– La construction d’une interdisciplinarité réelle (notamment, mais pas exclusivement, entre sciences physiques et biologiques et sciences humaines et sociales), et l’implication des gestionnaires dans le déroulé et le suivi des projets, dans une logique d’appui aux politiques publiques.

APR de janvier 2013 : Texte de l’appel à proposition de recherches de janvier 2013

January 2013 call for research : Call for research proposals 2013

Composition du Conseil scientifique de RDT :  Composition CS RDT (v2015-10)

Composition du Comité d’orientation (au 1er octobre 2015) : Composition CO RDT (v2015-10)